top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurlauretalice

Cinquième escale – Marseille

arrière plan

En plein centre,

à deux rues des moulures,

il y a des murs aux fenêtres

La nuit,

les rats s’insinuent

Entre les barrières

Qui coupent la rue en deux

L’immeuble est prêt

A s’effondrer

Un jour

Comme celui là

Rue d’Aubagne

Qui a laissé un trou

On laisse

La fissure

Remonter

Jusqu’à l’os

On attend patiemment

Que se meurt naturellement

Ce qui vit ici

Le monde entier

On attend qu’il y ait de la place

Pour construire

Au lieu non-dit

Âmes errantes

Des copies conformes

D’une ville qui n’est pas

Ce Marseille que j’ai aimé

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

C196

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page