top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurlauretalice

C196

C140. Mon bureau est une table à deux pieds, allongés sur une valise.

C141. Ça avance tout doucement les numéros du service immigration.

C142. Sébastien attend depuis deux heures de l’autre côté de la douane (ça n'est pas une façon de parler).

C143. Tous les deux on compte nos barres de batterie.

C144. Cette journée n’en finit plus de continuer.

C145. J’ai la dalle.

C146. Il est encore quinze heures depuis des lustres.

C147. Les prises de courant ont des trous chelous.

C148. Les agents de sécurité s’excusent de toucher les femmes avec les rubalises.

C149. Les douanières demandent comment ça va.

C150. Les hôtesses proposent un breuvage.

C151. La salle est pleine

C152. C’est la première fois que j’immigre quelque part.

C153. Et bien c’est long je vous le dis.

C154. D’ici que je sorte de cet aéroport, peut-être que l’été indien sera passé.

C155. Je ne suis pas sûre qu’ils mesurent l’effet que ça me fait à moi d’avoir la dalle

C156. Dire que je m’imaginais être plus rapide en emportant seulement un bagage cabine.

C157. En même temps je ne vais pas m’amuser à fâcher les douaniers en me plaignant de poireauter.

C158. Je suis en Amérique.

C159. Ça en aura mis des détours cette histoire.

C160. Mes voisins viennent de partout. Il n’y a pas une langue pareille autour.

C161. On ne m’avait pas dit qu’il y avait un dresscode

C162. Pour information aux voyageurs : 2022 mode printemps / été indien : le complet jogging rose

C163. C cent soixante-trois One sixty three

C164. C165. Je crains que C164 ne ce soit endormi…

C166. Encore trente

C167. Il était long celui là

C168. Page 36.

C174. Elle est forte.

C175. Elle écrit comme si on se retrouvait entre amis.

C183. En parlant d'amis, je suis à deux doigts de manger les gâteaux que j'ai acheté au duty free pour Sébastien.

C184. Les personnages de Virginie Despentes ils font les conneries que je ne ferai jamais

C185. Cent quatre-vingt cinq. One eighty five.

C186. Il est peut-être mort de faim C185.

C187. Je lui suis reconnaissante pour ça.

C188. Pour me faire vivre des rencontres et des nuits que jamais

C189. Pour mémoire moi, mon coté borderline ça serait de manger le paquet de gavotes.

C190. Même ça je ne le ferai pas.

C191. : Imagine que C192 ce soit endormi et que C193 soit aux chiottes.

C192. Je remballe : imagine que C193 soit sourd d'oreilles.

C193. Apparemment C193 va bien

C194. Je suis sur les starting-blocks

C195. Debout !

C196. C’est mon petit nom gaté.


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


Post: Blog2_Post
bottom of page